Autolib obligé de fermer ses stations par peur de la casse

La destruction de plusieurs autolib dans le cadre de la mobilisation contre la loi travail n’avait échapé à personne.
Pendant des manifs ou des émeutes des autolibs ont été cassées voir brulées (buttes Chaumont, Boulevard Voltaire...)

Pourquoi des autolibs ont été attaquées ?
Parce que ce business appartient à Bolloré, vous savez le milliardaire dont la fortune personnelle est estimée à 6,3 milliards de dollars US pour 2015 !
Vous savez, Bolloré à qui appartient Canal+, mais aussi D8 avec l’autre débile de Hanouna. Le groupe Bolloré [est] un conglomérat international présent dans les secteurs de l’énergie, de l’agriculture (participations dans de nombreuses plantations d’huile de palme en Afrique, notamment au Cameroun, vin en France), du transport, de la logistique, du fret maritime (notamment la gestion de nombreux terminaux maritimes de conteneurs en Afrique), de la publicité (Havas) ou encore des médias (Direct Matin, institut de sondage CSA). Par le biais de ses activités, en 2012 son groupe est présent dans 152 pays, emploie 55 000 personnes et réalise 10,2 milliards d’euros de chiffres d’affaires5. Ses activités en Afrique représentent 80 % des bénéfices de son groupe. (source wikipedia).

Bolloré c’est donc une grosse crapule de capitaliste et une des pièces centrales de la Françafrique. Rien d’étonnant donc qu’autolib soit pris pour cible, avec un certain succés si on en croit cet article du Parisien. En effet Les utilisateurs d’Autolib’ ont été surpris. Pas une voiture électrique disponible autour de la place de la République ce mercredi [18 mai]. Le gestionnaire du système a décidé de ramener une trentaine de voitures au garage. Quinze stations Autolib’ ont été fermées entre la place de la République, le boulevard Saint-Martin, la rue de Bretagne et le canal Saint-Martin.

Plus mesquin, la pref’ a demandé à Vélib (groupe JCDecaux) de fermer certaines stations du coté de République. De son côté, Vélib’ a également fermé « ponctuellement » certaines stations depuis le début du mouvement Nuit debout autour de la place de la République « sur réquisition de la préfecture de police »

Fautes d’autolib, la préf’ craint elle une affluence de bobos sur leur vélo ?

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}