Appel à manifester contre le FN à Sciences Po

Appel à manifester contre la venue de Florian Philippot, ce mardi 22 novembre, à 18h30 devant le 27 rue Saint Guillaume, Paris 75007.

Non au FN à Sciences Po !

SciencesPo TV et le journal de SciencesPo "La Péniche" ont décidé d’inviter Florian Philippot au Grand Oral du 22 novembre 2016, lui offrant ainsi une tribune, après avoir diffusé une interview de 2h de Jean-Marie Le Pen la semaine dernière. Dans une école de sciences politiques qui se transforme rapidement en "business school", où l’on fait la promotion du buzz et de l’appât du gain, nous rappelons que la politique n’est pas un concours twitter, mais qu’elle a des répercussions bien réelles sur la vie des habitant.e.s de ce pays.

Qui peut se permettre ce luxe de considérer le débat politique comme un simple exercice de joutes oratoires  ? Les premier.e.s concerné.e.s n’ont, en tous cas, pas ce privilège. Les femmes musulmanes, agressées lorsqu’elles portent le voile ; les personnes homosexuelles, dont on conteste les droits ; les femmes, à qui l’on veut retirer la capacité à disposer de leur corps en interdisant l’avortement.

Faut-il rappeler que cette parole portée par le FN est raciste, sexiste, homophobe et islamophobe  ? Si cela ne consistait pas déjà en soi des raisons valides pour s’y opposer, la stratégie qui consiste à débattre et laisser la parole au FN pour freiner ses idées est un échec depuis plus de 30 ans.

Alors que les médias déroulent de plus en plus souvent le tapis rouge à Marine Le Pen ou Florian Philippot, pour « ouvrir le débat » dit-on, le FN augmente son score élection après élection. Inviter le Front national à débattre, c’est surtout le laisser imposer ses problématiques et orienter la teneur des débats. C’est laisser le champ politique être structuré par des chimères. C’est lui permettre de constituer en problème public l’immigration ou l’Islam. Et les autres partis politiques ne manqueront pas de reprendre ses termes et donc de les légitimer. Ainsi peut-on voir un Premier ministre se prononcer sur la manière dont les femmes devraient s’habiller à la plage, ou encore, des candidats à la présidence remettre en cause le droit du sol et le droit d’asile. De fait, du Front National aux franges de la gauche du gouvernement en passant par la droite républicaine, un consensus réactionnaire se forme.

Les idées du FN doivent être combattues, et non débattues  : participer au débat c’est déjà en accepter les termes. Le racisme, l’homophobie, le sexisme, la haine de l’autre ne sont pas des opinions et ne peuvent être tolérés ni en privé, ni en public.
Nous n’entendons pas vous laisser débattre de si nous avons une humanité.

Le FN est un parti qui maintient ses liens avec l’extrême droite dure. Le FN est le parti d’anciens collabos, de nostalgiques de l’Algérie française. Le FN est le parti du GUD, des JNR, de la LDJ, du Bloc Identitaire. Le FN est le parti des polices municipales armées, de la propagande anti-réfugiés et de la chasse aux pauvres. En 2017, le FN est le parti de l’austérité, de la suppression des 35 heures, des coupes budgétaires et de l’augmentation des impôts. Le FN est contre le peuple.

Le FN est aussi le parti de ceux qui ont assassiné Clément Méric, étudiant de Sciences Po et militant antifasciste. Il est mort le 5 juin 2013 sous les coups d’un membre des Jeunes Nationalistes Révolutionnaires. Nous n’oublions pas, nous ne pardonnons pas.

Nous appelons donc Le Grand Oral à renoncer à inviter Florian Philippot à sa conférence.

Nous appelons tou.te.s les étudiant.e.s et le personnel de Sciences Po à participer à un rassemblement et un sit-in à 18h30 au 27 rue Saint Guillaume.

Tract Non au FN à Sciences Po ! - 61.2 ko
Tract Non au FN à Sciences Po !

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net