Antony (92) : nouveau rassemblement après la mort de Curtis dans une course poursuite avec la police

Un jeune homme originaire de Massy, Curtis, est mort dans la nuit du vendredi 5 au samedi 6 mai lors d’une course-poursuite avec la police. Des témoins de la scène remettent contestent totalement la version policière. Un premier rassemblement de soutien à la famille a eu lieu ce samedi soir, un second aura lieu ce dimanche à 15h.

Maj : Nouveau rassemblement en soutien à la famille de Curtis ce dimanche à 15h, Gare des Baconnets RER B, à Massy, place de France .

Un jeune homme de 17 ans est décédé suite à une énième course poursuite menée par la BAC à Antony. Les rois du Rodéo ont donc pris en chasse un jeune qui ne portait pas son casque. Quel meilleur moyen pour le protéger d’un éventuel accident mortel que de le courser à 100 à l’heure dans une agglomération ?

Pas manqué, le jeune homme s’est pris un bus de plein fouet.

Selon les premiers éléments, le garçon, dépourvu de casque, aurait cherché à fuir une patrouille de de la brigade anticriminalité (BAC) arrivée dans le quartier avant d’heurter de plein fouet le bus en effectuant un virage avec son véhicule.

L’accident s’est produit rue des Baconnets, à Antony, un peu avant 18 heures. L’état du jeune homme, qui devait être transporté à l’hôpital parisien de La Pitié Salpétrière (13e arrondissement), est très grave. Selon nos informations, il était en arrêt cardio-respiratoire après le choc et son pronostic vital est engagé. Il s’agit d’un habitant du quartier Massy Opéra, nommé C.R..

La version est contestée par des gens présents sur place, qui estiment qu’il a été percuté par la voiture de la BAC. Voici la conversation d’un proche sur ce qui s’est passé :

JPEG - 15.7 ko
JPEG - 40 ko

Ça a un peu chauffé dans le quartier (à Massy) indique Le Parisien.

Une voiture de la BAC a été la cible d’un caillassage, qui n’a fait aucun blessé chez les policiers.Une vingtaine de jeunes habitants se sont également regroupés à proximité du lieu du drame. Du mobilier urbain a été dégradé aux alentours d’un centre commercial (feu de conteneurs, vitres brisées, abris bus endommagés).

Lu sur le Parisien

Un rassemblement s’est tenu ce samedi, en présence de proches, d’ami-e-s et de voisin-e-s mais aussi de personnes solidaires venues d’ailleurs. Les flics ont déboulé avant le début du rassemblement, provoquant et braquant au flashball les gens rassemblés. Le rassemblement s’est tenu calmement malgré les provocations policières, des personnes de la famille de Curtis ont pris la parole. Plus tard dans la nuit, il y a eu quelques accrochages avec les flics.

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net