Alfortville : prestataires de Nespresso en grève

Un sous-traitant de Nespresso est en grève depuis ce matin pour une hausse de salaire à Alfortville.

Rien que de très normal de faire du bénéf sur le travail des employéEs : ça s’appelle la plus-value et c’est comme ça que le capitalisme roule.

On appréciera en revanche l’information selon laquelle 80% des employéEs sont handicapéEs. Ironie du sort ou destin malveillant : le "patron" de la boîte c’est la fédération des APAJH (association pour adultes et jeunes handicapés).

Petit point de droit sur les aides apportées par l’Etat pour l’embauche des travailleurSEs handicapéEs, et après on vous laisse juges de savoir si ces gens feraient pas mieux de demander carrément le triple de leur salaire ou plus encore, vu ce que leur boîte doit gagner sur leurs dos :

  • aide à l’insertion professionnelle (AIP) qui touche à l’embauche de la personne
  • 4 000 € pour un CDD ou CDI temps plein
  • 2 000 € pour un CDD ou CDI temps partiel de plus d’un an.
  • aides au contrat de professionnalisation ou d’apprentissage
    de 1 500 € à 7 500 € selon la durée du contrat de professionnalisation.

En cas d’embauche d’une personne handicapée à l’issue de son alternance, le patron reçoit encore de la thune : de 1000 à 4000€ selon les cas.

  • aide au tutorat : jusqu’à 23 euros de l’heure si le tuteur vient de l’extérieur
  • aide aux emplois d’avenir (ça vend du rêve) :
  • 6 900 € la première année du contrat de travail,
  • 3 400 € pour la seconde année.
    La formation est prise en charge à 80% s’il y a validation de diplôme...
  • aide au maintien dans l’emploi des personnes handicapées en fin de carrière :
  • 4 000 € par an pour une réduction de 20 à 34 % du temps de travail,
  • 6 700 € par an pour une réduction de 35 à 50 %.
  • aide à l’emploi (AETH) : une minoration de la contribution due par l’établissement assujetti à l’obligation d’emploi des personnes handicapées :
  • 4 324,5 € (9,61 € x 450) pour le taux normal,
  • 8 649 € (9,61 € x 900) pour le taux majoré.

Comme dirait l’autre : « Merci patron, quel bonheur de travailler gratuitement pour vous... »

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}