94 - Val de Marne

Infos locales > Migrations - sans-papiers

Après l’expulsion violente des travailleurs sans-papiers de la mairie d’Alfortville

Le Collectif des Travailleurs Sans Papiers de Vitry a brièvement occupé ce mardi matin la mairie d’Alfortville avant de se faire expulser par la police sur demande de la mairie socialiste. Plusieurs occupants ont été sérieusement blessés. Le collectif réaffirme ses objectifs : dénoncer les lois anti-ouvrières du gouvernement socialiste et réclamer la régularisation des travailleurs sans-papiers.

Brèves > Salariat - précariat

Marché de Rungis : victoire pour les travailleurs sans-papiers après 3 semaines d’occupation

Après trois semaines d’occupation de la tour du gestionnaire du marché de Rungis, les 128 travailleurs sans-papiers (105 initialement) ont obtenu satisfaction. La société Derichebourg [1], parmi d’autres, refusaient de leur fournir des attestations employeurs pour entamer des procédures de régularisation. .lien_a_lire_aussi background-color : rgb(245, 245, 245) ; margin-left : 20px ; margin-top : -4px ; margin-bottom : 14px ; padding-bottom : 8px ; padding-top : 8px ; padding-left : 12px ; (...)

Brèves > Répression - prisons

Ivry, 1er avril : appel à témoin suite à la collision d’une voiture de la BAC et d’un deux roues...

Une voiture de la BAC qui allait en intervention suite à un vol présumé de velib’ a percuté un deux roues ce samedi 1er avril en fin d’après-midi à Ivry au croisement de l’avenue Pierre Semard et de la rue Victor Hugo. Bilan ? Un scoot’ out vs un pare brise fêlé : deux hommes ont été pris en charge par les pompiers et transportés conscients à l’hôpital... Ce serait deux jeunes du 20è.
L’enquête serait confiée à la Brigade de police parisienne.
Un appel à témoin a été lancé : (...)

Brèves > Salariat - précariat

Marché de Rungis : 105 travailleurs sans-papiers occupent l’administration depuis plus de 10 jours

105 travailleurs sans-papiers soutenus par la CGT Val-de-Marne occupent depuis le jeudi 13 mars au matin la tour de la Semmaris, l’administrateur (société public-privé) du marché de Rungis, pour leur régularisation.
Ils travaillent dans des secteurs (intérim, nettoyage, agroalimentaire, etc. ...) où ils sont indispensables. Ils paient leurs impôts, ils cotisent mais n’ont aucun droit. La CGT ne veut pas de travailleurs sans droits et elle sait bien, comme pour le combat pour l’égalité (...)

Brèves > Salariat - précariat

L’hôtel Hilton d’Orly bloqué par le personnel en grève

Un mouvement de grève des personnels, dans un cadre inter-syndical, a démarré jeudi 16 mars à l’hôtel Hilton de l’aéroport d’Orly (94)
Les grévistes protestent contre le plan social proposé aux salariés, particulièrement indigent pour un groupe qui génère des milliards de chiffre d’affaires, suite à la fermeture de l’établissement programmée fin 2017 dans le cadre de la rénovation de l’aéroport d’Orly. Infos à suivre !
CNT Solidarité (...)

Brèves > Répression - prisons

Val-de-Marne : blocus lycéens contre les violences policières et affrontements à Fresnes et à Cachan

Blocus et mobilisations dans les lycées Frédéric Mistral à Fresnes et Gustave-Eiffel et Maximilien-Sorre à Cachan se sont tenues dès l’aube. Les affrontements ont duré une partie de la journée.
L’après-midi, des manifestations ont eu lieu, 500 lycéen.es à Cachan et une centaine à Fresnes d’après le Parisien [1].
En fin d’après-midi, le bilan était de 5 interpellations à Cachan, et 3 à Fresnes. Deux blessés étaient à déplorer du côté des lycéens, tous deux après des tirs de flash-ball, aucun du côté des (...)

Infos locales > Éducation - partage des savoirs

Rencontres atypiques à Arcueil « L’autogestion, le collectif, Tout un art ! »

Cette année nous souhaitons réfléchir à la question de l’expression de la liberté à travers des pratiques autogestionnaires et participatives dans les espaces collectifs (écoles alternatives lieux de vie, lieux de soins, espaces autogérés…). Il s’agit de donner la parole aux personnes qui les vivent et les font vivre au quotidien.

Infos locales > Logement - Squat

Portes ouvertes au Massicot le 25 février

Le Massicot, lieu occupé depuis septembre 2014, a été poursuivi en justice par IDF Habitat, la société propriétaire du bâtiment qui souhaitait le rendre à nouveau vide, inutile, à l’abandon. Suite à une mobilisation publique de plus d’un an, les habitant.es sont parvenues à obtenir le droit de rester dans les lieux jusqu’à ce que les travaux de démolition démarrent. Ils et elles organisent une journée portes ouvertes le samedi 25 février pour fêter ça et discuter luttes de logement, car elles continuent !

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 16 |

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

-