77 - Seine et Marne

Brèves > Répression - prisons

Melun : Une enfant de 11 ans se prend deux tirs de flash ball

Les flics s’amusent aussi dans le 77. La république de Seine-et-Marne nous apprend ce "fait divers". Un fait banal surtout.
Une fillette de 11 ans, scolarisée en CM2, aurait reçu malencontreusement deux tirs de Flash Ball alors que la police tentait de disperser un attroupement hostile, mardi 29 mars. Atteinte à la jambe et au dos, elle se retrouve avec 21 jours d’incapacité de totale de travail. « Depuis, ma fille fait des cauchemars toutes les nuits et je vais devoir l’emmener chez le (...)

Brèves > Migrations - sans-papiers

Résistances au centre de rétention du Mesnil-Amelot

Vendredi, un détenu du centre de rétention du Mesnil-Amelot est monté sur les toits contre son expulsion. Il y est resté jusqu’après l’heure programmée du décollage.
L’administration rétentionnaire préfère les migrants dociles ou morts. Elle a déplacé cette personne au centre de rétention de Plaisir dans les Yvelynes, et l’un de ses présumés complices a été envoyé au centre de Palaiseau (Essonne).
Le parisien
Dimanche et lundi, il y a eu une coupure d’électricité et d’eau. La préfecture est peu prolixe sur (...)

Brèves > Logement - Squat

Stratégie d’isolement des migrantEs, exemple à Ecuelles

Désorganisée voire dangereuse, la solidarité ? C’était le discours tenu par les autorités pour évacuer la Maison des Réfugiés, ouverte par les migrants et leurs soutiens à Paris, dans un lycée désaffecté. L’Etat devait lui, organiser correctement hébergement et accès aux droits.
Résultat : des places en hôtel réservées au petit malheur la chance à l’autre bout de l’Ile de France, l’isolement total, pas même de nourriture prévue, et aucune visite pour entamer les démarches....alors même qu’au lycée, le suivi (...)

Brèves > Logement - Squat

Chelles : 500 personnes expulsées d’un bidonville

Mercredi 8 juillet, la veille de l’expulsion de celui d’Ivry, un bidonville de 500 personnes a été expulsé à Chelles, dans la zone d’activité de la Trentaine. Le terrain appartient au promoteur immobilier Nexity.
Pas de solutions proposées, comme à l’habitude, si ce n’est 16 misérables hébergements d’urgence.
Source : Le Parisien

Infos locales > Antifascisme

« Allumez le feu » : nouvel hymne du FN 77

Le site La Horde a déjà évoqué la fine équipe du Front National de Seine-et-Marne à plusieurs reprises sur leur site, en raison entre autres de la présence dans ses rangs d’adeptes de Dieudonné, mais la récente arrestation d’Adrien Desport, n°2 du FN77, jeune poulain de Marine Le Pen mais aussi cocaïnomane et pyromane, et d’un certain nombre d’autres militants,nous oblige à revenir sur cette fédération de pieds nickelés.

Brèves > Antifascisme

Seine-et-Marne : Le FN sacrifie quelques agents provocateurs

Après avoir créé eux même la fameuse "insécurité" qu’ils dénoncent, quelques exécuteurs des basses œuvres du Front National ont été sacrifiés par leur hiérarchie, qui a sans doute préféré ne pas fermer les yeux trop longtemps, une fois les élections passées.
Au début du mois d’avril de cette année, le numéro deux du FN de Seine-et-Marne a en effet, à la tête d’une troupe de militants fascitoïdes, incendié un certain nombre de voitures à Mitry-Mory, afin de
nourrir le discours sécuritaire de leur parti. Le 11 avril (...)

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

-