5ème jour du procès de 3 flics qui tirent dans le tas : rendu le 16 décembre

Le 8 juillet 2009, le squat La Clinique est expulsé à Montreuil. Lors d’un rassemblement suivant cette expulsion, les flics tirent au flash ball au niveau du visage et éborgnent une personne présente. A partir du lundi 21 novembre va avoir lieu le procès de 3 policiers accusés de violences dans ce cadre... Après de multiples renvois les flics se retrouvent finalement devant un tribunal. Parallèlement à ce procès, une mobilisation est prévue pour mettre en évidence la culpabilité des flics. Un rassemblement de 250 personnes a notamment eu lieu à Montreuil le 23 novembre.

Vendredi 25 novembre

Vous pouvez suivre le procès en suivant le compte twitter du collectif 8 juillet et la liste de suivi twitter procès 8 juillet

Et lire un compte rendu de la journée ici.

Jeudi 24 novembre



A écouter également l’émission de l’actualité des luttes du 24 novembre 2016 :

Emission de l’actualité des luttes du 24 novembre 2016
Voici l’émission du 24 novembre 2016 de l’émission "l’actualité des luttes" avec la conférence de presse qui avait lieu a Beaumont sur Oise donnée par la famille Traoré le mardi 22 suite a l’arrestation des deux frères d’Adama et les prises de paroles réalisé lors du rassemblement ce mardi a Montreuil organisé par le collectif 8 juillet dans le cadre du procès de trois policiers qui se déroule a la cours d’assise de Bobigny.

Mercredi 23 novembre

A noter que, comme souvent, il s’agit de Maitre Liénard qui défend les policiers éborgneurs.

Aujourd’hui a lieu un rassemblement à Montreuil à 18h30 à l’entrée de la rue piétonne (M° Croix de Chaveau) et à l’initiative de tous les collectifs contre les violences policières.

Mardi 22 novembre

 - 40.4 ko
  • 17h : L’audience a été suspendue après qu’un des policiers se soit fait huer par la salle lorsqu’il dit qu’aujourd’hui, il "referait la même chose mais avec une autre arme, le LBD 40".
  • 14h25 : Beaucoup de flics dans la salle aujourd’hui. Ne nous laissez pas seuls avec eux ! Venez à Bobigny si vous pouvez.
  • 14h20 : Reprise du procès avec de l’intimidation policière et de la tension.

Lundi 21 novembre

Les flics en nombre à Bobigny - Photo de Marie Barbier - 393.1 ko
Les flics en nombre à Bobigny - Photo de Marie Barbier
  • 17h : Gallet [le policier] : notre action à été efficace, il n’ y a pas eu de blessés (sous entendu du côté des flics) Dans la salle : Mais il y a eu 6 blessés !
  • 15h30 : Tous les témoignages de l’enquête de voisinage IGS qu’egrene le président invalident tous, un à un, la version policière.
  • 13h45 : Reprise de l’audience. Le policier Le Gall en difficulté, il contredit son témoignage
  • 11h30 : Encore de la place dans la salle, les flics laissent rentrer. Par contre y a beaucoup de flics en civil dans la salle même. Ils ont tous leur arme de service. À l’entrée du tribunal une table contre les violences policières accueille le public.
  • 11h15 : « Moi même j’ai été atteint, tout le monde a été atteint dans cette affaire. Je suis désarmé, j’ai du quitter la BAC » raconte sans rire l’un des policiers.
  • 11h : le tribunal à laissé entrer les policiers prioritairement, laissant très peu de place aux nombreux soutiens du collectif.

9h30 : Le procès commence aujourd’hui, nous sommes un bon nombre dès 8h devant le tribunal de grande instance de Bobigny. Les CRS sont présents pour encadrer l’entrée et faire entrer séparément les flics et nous. Divers journalistes sont là aussi.
Des slogans fusent : "mais que fait la police ? Ça crève les yeux !", "La police, mutile, terrorise et tue !"
Une prise de parole à lieu qui rappelle que depuis 2009, au moins 41 personnes ont été mutilé par les flash-ball et LBD40. Si la chose est exceptionnelle, la violence de la police, elle, est ordinaire, quotidienne. Tout le monde le sait. On entre dans le tribunal avec toutes les histoires des personnes mutilées, blessées par la police.
D’autres blessé-es, d’autres collectifs sont présents dans la salle du tribunal.

Autour du même sujet

Collectif 8 juillet
Sur le web : collectif8juillet.wordpress.com
Par mail : huitjuillet(at)riseup.net
Sur twitter : twitter.com/huitjuillet

On notera que le terrain où se situait la clinique, rasée entretemps, est en chantier pour la construction d’un immeuble depuis...un mois ou deux seulement !

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net