[]

Brèves

Répression - prisons

Pour le premier tour social, on manifeste aussi contre les violences policières

Pour le premier tour social, Urgence notre police assassine appelle aussi à manifester demain pour le premier tour social.
/*MEDIA QUERIES*/
/* Pour les smartphones */ @media all and (max-device-width : 480px) .balise_article_logo display : none ;
@media all and (max-width : 780px) .balise_article_logo display : none ;
/*POUR TOUS*/
.balise_article_logo float : right ; padding-top : 10px ; padding-bottom : 0px ; padding-left : 15px ; padding-right : 0px ; (...)

Répression - prisons

[Fresnes-sur-Marne] Un policier hors service sort son arme lors d’une rixe mortelle sur la N3

Le week-end dernier, Le Parisien nous apprend qu’une bagarre mortelle a éclaté entre automobilistes à hauteur de Fresnes-sur-Marne sur la Route Nationale 3, en direction de Meaux.
Triste drame. Seulement voilà, l’un des protagonistes est un policier en civil (en service à Paris).
Parce qu’une voiture colle trop celle qui la devance, le policier en civil oblige le véhicule à s’arrêter sur le bas-côté de la nationale et dégaine son arme de poing ! Le Parisien émet deux hypothèses : soit il s’agit d’un (...)

Contrôle social

18e arrondissement : une permanence Les Républicains "vandalisée", la droite pleurniche !

"Fillon, rends l’argent !" "Boycott 2017", avec de jolies petites faucilles et marteaux pour faire rager les réacs, ça n’a pas manqué ! Suite à ce relookage plutôt mignon de la permanence du 18e, Pierre Liscia, jeune loup à moustache du défunt UMP a dénoncé "les vieux démons de l’extrême gauche" dans un tweet particulièrement ridicule :
Très vite, un soutien ému de NKM, très touché par ce drame, qui a montré plein de solidarité avec cette pauvre vitrine.
Cette tragédie a également fortement peiné la (...)

Salariat - précariat

Marché de Rungis : victoire pour les travailleurs sans-papiers après 3 semaines d’occupation

Après trois semaines d’occupation de la tour du gestionnaire du marché de Rungis, les 128 travailleurs sans-papiers (105 initialement) ont obtenu satisfaction. La société Derichebourg [1], parmi d’autres, refusaient de leur fournir des attestations employeurs pour entamer des procédures de régularisation. .lien_a_lire_aussi font-size : 1.1rem ; padding : 5px ; font-family : Oswald, helvetica, sans-serif ; color : rgba(0, 0, 0, 0.7)
.lien_a_lire_aussi a color : rgba(163, 0, 6, 0.9) ; (...)

Logement - Squat

[Stains] Menace d’expulsion imminente d’un squat par des gros bras

Un lieu abandonné occupé depuis quelques temps à Stains par des mal-logés a subi une première attaque de la part des propriétaires suivi par une visite de la police. Les propriétaires ont réussi à s’introduire dans les lieux en forçant la serrure au cours de la matinée, mais ils n’ont pas réussi à intimider suffisamment les occupants pour qu’ils quittent les lieux, et la police qui est arrivée ensuite n’a pu que constater que l’occupation était trop ancienne pour permettre une expulsion. Furieux, les (...)

Répression - prisons

Ivry, 1er avril : appel à témoin suite à la collision d’une voiture de la BAC et d’un deux roues...

Une voiture de la BAC qui allait en intervention suite à un vol présumé de velib’ a percuté un deux roues ce samedi 1er avril en fin d’après-midi à Ivry au croisement de l’avenue Pierre Semard et de la rue Victor Hugo. Bilan ? Un scoot’ out vs un pare brise fêlé : deux hommes ont été pris en charge par les pompiers et transportés conscients à l’hôpital... Ce serait deux jeunes du 20è.
L’enquête serait confiée à la Brigade de police parisienne.
Un appel à témoin a été lancé : (...)

Salariat - précariat

Yvelines : débrayages de cheminots et fort taux de grève chez les manœuvres

Le mouvement de grève des agents du Transport-mouvement (manœuvre, formation et départ) sur l’EGT N et U (+ postes d’aiguillage de Trappes) a commencé hier soir à 22h : il est ultra massif sur Trappes, Versailles, Dreux, Montparnasse et Rambouillet, avec des pointes à 100%, un piquet dès 06h du mat’ et de très nombreux trains supprimés sur les ligne C, N et U, "en raison de difficultés de préparation du matériel", lol !
Les agents du Transport-Mouvement de l’EGT montrent aujourd’hui puissamment leur (...)

Salariat - précariat

Marché de Rungis : 105 travailleurs sans-papiers occupent l’administration depuis plus de 10 jours

105 travailleurs sans-papiers soutenus par la CGT Val-de-Marne occupent depuis le jeudi 13 mars au matin la tour de la Semmaris, l’administrateur (société public-privé) du marché de Rungis, pour leur régularisation.
Ils travaillent dans des secteurs (intérim, nettoyage, agroalimentaire, etc. ...) où ils sont indispensables. Ils paient leurs impôts, ils cotisent mais n’ont aucun droit. La CGT ne veut pas de travailleurs sans droits et elle sait bien, comme pour le combat pour l’égalité (...)

Salariat - précariat

L’hôtel Hilton d’Orly bloqué par le personnel en grève

Un mouvement de grève des personnels, dans un cadre inter-syndical, a démarré jeudi 16 mars à l’hôtel Hilton de l’aéroport d’Orly (94)
Les grévistes protestent contre le plan social proposé aux salariés, particulièrement indigent pour un groupe qui génère des milliards de chiffre d’affaires, suite à la fermeture de l’établissement programmée fin 2017 dans le cadre de la rénovation de l’aéroport d’Orly. Infos à suivre !
CNT Solidarité (...)

Répression - prisons

Des interdictions de manifester le 19 mars...

Des interdictions "individuelles" de manifester le 19 mars ont été distribuées aujourd’hui. La source est fiable, il s’agit d’avocat. Sur les interdictions de manifester, on pourra se référer aux points juridiques de Defcol publié en juin 2016 : .lien_a_lire_aussi font-size : 1.1rem ; padding : 5px ; font-family : Oswald, helvetica, sans-serif ; color : rgba(0, 0, 0, 0.7)
.lien_a_lire_aussi a color : rgba(163, 0, 6, 0.9) ;
.lien_a_lire_aussi a:hover color : black ; text-decoration : none ; (...)

Répression - prisons

Val-de-Marne : blocus lycéens contre les violences policières et affrontements à Fresnes et à Cachan

Blocus et mobilisations dans les lycées Frédéric Mistral à Fresnes et Gustave-Eiffel et Maximilien-Sorre à Cachan se sont tenues dès l’aube. Les affrontements ont duré une partie de la journée.
L’après-midi, des manifestations ont eu lieu, 500 lycéen.es à Cachan et une centaine à Fresnes d’après le Parisien [1].
En fin d’après-midi, le bilan était de 5 interpellations à Cachan, et 3 à Fresnes. Deux blessés étaient à déplorer du côté des lycéens, tous deux après des tirs de flash-ball, aucun du côté des (...)

Répression - prisons

Lycée Bartholdi (Saint-Denis) : un flic gifle un élève le matin, 3 gardes à vue l’après midi.

Devant le lycée Bartholdi de Saint Denis ce matin, le contrôle de police continue de faire dans la violence et l’humiliation... Un élève se fait contrôler puis gifler par un flic avec son propre carnet de correspondance...
Dans l’après midi la tension monte, jet de bouteille, puis arrestations, 3 élèves du lycée sont en gardes à vue ce soir... MaJ 20h07 : Le Parisien évoque ces arrestation dans l’article « Saint-Denis : sept jeunes filles interpellées après un jet de cocktail Molotov sur un lycée », (...)

Répression - prisons

Grosse rafle de lycéen-ne-s à Saint-Denis

C’est bizarrement assez peu relayé mais suite à un gros bordel assez dur à suivre au lycée Suger à Saint-Denis, les flics ont embarqué 55 lycéen-ne-s (dont 44 mineur-e-s) et les ont mis-es en gardav !
Ça ne surprendra pas grand-monde vu le contexte de répression actuel mais une arrestation aussi massive hors manif est franchement inhabituelle. La direction n’a pas prévenu les parents, dont la plupart ne savent rien de la situation de leurs enfants s’ils n’ont pas réussi à envoyer un texto (...)

Genre - Féminisme

Comment faire grève le 8 mars

Comment faire grève ?
Un appel national à la grève est déposé par 3 organisations syndicales (CGT, FSU et Solidaires). Tous les salarié.es du secteur privé ont donc le droit de s’y joindre, sans avoir besoin de prévenir leur employeur. Il suffit ensuite de motiver son absence en annonçant que l’on était en grève.
Dans la fonction publique, les entreprises publiques et les entreprises privées ayant délégation de service public, il faut pour faire grève que les syndicats aient déposé un préavis de grève. (...)

Répression - prisons

En marge d’un blocus, des lycéens en garde à vue racontent leur traitement disproportionné et humiliant

Lundi 27 février, après avoir participé au blocus de leur lycée Honoré-de-Balzac, dans le XVIIème arrondissement de Paris, Malika*, Kahina*, Coumba* et dix autres de leurs camarades sont arrêtés par la police. Motif : vol et dégradations en réunion. Des faits pour lesquels ils ont été relâchés et que tous nient catégoriquement. Les mineurs restent marqués par leur garde à vue et racontent les humiliations vécues. Reportage.

Répression - prisons

Meurtre d’Adama : nouvel acharnement judiciaire contre la famille Traoré, réunion publique pour réagir

Ce matin, Oumou, Assa et Youssouf Traoré ont été convoqués et auditionnés à la gendarmerie de Persan, la même gendarmerie où est mort Adama Traoré le 19 juillet 2016. Au même moment, Bagui Traoré, premier témoin du meurtre de son frère, a été placé en garde-à-vue.
Cette matinée illustre l’acharnement des instances judiciaires contre la famille Traoré. Notre réponse n’en sera que plus forte !
Réunion publique aujourd’hui (mardi 28 février) à 17h au CICP (21ter rue Voltaire, métro Rue des Boulets ligne 9). Le (...)

Discrimination - Racisme

Minimiser ou justifier le viol et les violences policières : le cas du Parisien

Communiqué de la CGT des agents du ministère du travail :
À propos de l’article du Parisien « La famille de Théo au cœur d’une enquête financière »
L’article publié par le journal Le Parisien le 24 février 2017 mentionne un contrôle et rapport de l’inspection du travail à l’origine d’une enquête ouverte par le parquet de Bobigny mettant en cause Théo et sa famille pour malversations financières.
Alors que les procédures de nos services contre la délinquance patronale sont généralement passées sous silence et (...)

Répression - prisons

Un Chinois tabassé par la police dans un commissariat parisien

C’est une information relativement inaperçue mais qui témoigne une nouvelle fois de la violence policière.
Samedi 18 février, dans la matinée, un "ressortissant Chinois" de 42 ans traverse le 4ème arrondissement parisien avec son camion. Des policiers interpellent le conducteur pour vérifier ses papiers. Ils décident de l’emmener au poste puis de le placer en garde-à-vue !
Une privation de liberté totalement arbitraire car l’individu est en fait détenteur d’un véritable permis de conduire !
A (...)

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 38 |

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net