[]

Brèves

Répression - prisons

Cergy Pontoise : la violence de la police est une sale habitude

Le Parisien dévoile (encore) une affaire de violence policière :
"Bouche saignante, oeil qui coule". Arrêté sur la voie publique à Cergy-Pontoise parce qu’il roulait un joint, Pierre, un étudiant vient de porter plainte à la suite d’une interpellation qu’il décrit comme extrêmement brutale.
Menaces, abus de pouvoir, violences. Bref la routine de la vie d’un comico...
Pourquoi portez-vous plainte ?
Pierre B. D’abord pour me défendre car je suis moi-même poursuivi pour rébellion et dégradation de (...)

Répression - prisons

Antony : Manifestation à la mémoire de Curtis ce dimanche

Curtis, un jeune homme de Massy est mort lors d’une course poursuite avec la police. Plusieurs rassemblements et des nuits d’affrontements ont déjà eu lieu. La famille de Curtis appel à un nouveau rassemblement le dimanche 14 mai. Voici l’appel qui tourne sur les réseaux sociaux.
Bonjour à tous,
Nous vous donnons Rdv le :
DIMANCHE 14 MAI 2017 à 13heures ,
rue Chemin Potier à Antony (92160).
De là, débutera la MARCHE EN L’HONNEUR DE CURTIS
Nous tenons à vous rappeler que Cette marche est une (...)

Répression - prisons

Soirée des élections présidentielles : une nasse au 77 rue de Menilmontant

Je fais partie de la nasse d’une vingtaine de personnes interpellées et envoyées au comico à Porte d’Aubervilliers.
Au moment de l’arrestation une personne a été violemment tabassée par les flics et soignée ensuite par les mêmes ! Plus tard les pompiers l’ont prise en charge.
Ensuite et après que deux camarades se soient enfuies en escaladant des grilles situées derrière nous, nous sommes embarqués pour une simple verif d’identité et ceux sans motif d’arrestation...Pas mal de solidarité autour de nous (...)

Répression - prisons

Encore des flics à la maison !

Ce matin vers 9h six ou sept flics débarquent pour me remettre un papier sûrement une interdiction liée à l’état d’urgence. Manque de chance je suis absent et donc elle ne s’applique pas à moi !
La camarade présente a refusé de leur donner mon numéro de portable et donc impossible pour eux de me joindre. Elle garde ses réflexes datant de l’époque de la dictature de Pinochet…
Je suis libre d’aller et de faire ce que je veux !
Alors ce soir en marche vers la révolte !
Toujours enragé et deter ! (...)

Répression - prisons

1er mai : le syndicat Alliance glisse encore un mensonge dans sa com’

Dans un article d’Europe 1 consécutif à un communiqué du syndicat policier Alliance (toujours au top du graphisme), le secrétaire général Fabien Vanhemelryck assène un mensonge complétement assumé. Il est sous entendu que le flashball et LBD 40 aurait été interdit durant la manifestation du premier mai.
Jugeant les lacrymogènes trop doux, le secrétaire général du syndicat de droite dure pleurniche. Les armes ne seraient pas assez efficaces...
Interrogé par Europe 1, Fabien Vanhemelryck, secrétaire (...)

Répression - prisons

1er Mai : La flic grièvement blessée s’est fait mal toute seule avec sa grenade

La préfecture de police ne cesse de communiquer sur les flics blessés par des cocktails molotov mais oublie de mettre en avant un élément : une flic s’est gravement blessée toute seule selon la préfecture de police.
Une membre des CSI a visiblement eu une grenade de désencerclement qui lui a pété dans les doigts.
À noter tout de même que le phénomène semble arriver souvent.
Le 9 avril 2016 à Rennes, un membre des CRS avait vu sa main bien amochée par une grenade du même type.
Tranquille les gars (...)

Répression - prisons

"Enculé, ordure", même en étant candidat à la présidentielle, tu te fais insulter par les flics

Philippe Poutou, le candidat du NPA était à l’émission du grand cirque électoral, "15 minutes pour convaincre" hier soir sur France 2. Un émission ou tout le monde explique comment il va sauver le monde en un quart d’heure.
Philippe Poutou, plutôt offensif comme à son habitude, a tenu les revendications du Nouveau Parti anticapitaliste sur le désarmement de la police. Rien de dingue, c’est ce qui est défendu depuis plusieurs années par tout un pan du mouvement social. Interdiction du Flash-ball, (...)

Répression - prisons

Aulnay-sous-Bois : un ado arrêté parce qu’il gribouillait des affiches du FN

Un ado de 14 ans a été embarqué par les keufs pour avoir dessiné un symbole extrêmement subversif sur les affiches du FN à Aulnay-sous-Bois : un sexe masculin. Autrement appelé pénis, ou plus trivialement bite. Cet affront a sans doute écœuré les agents de police surprenant ce dangereux individu, qui ont décidé de le coffrer pour la nuit. Rappelons quand même que la candidate raciste du FN est plébiscitée par une majorité de flics et de militaires. Les flics d’Aulnay, connus pour leurs actes de barbaries (...)

Répression - prisons

Pour le premier tour social, on manifeste aussi contre les violences policières

Pour le premier tour social, Urgence notre police assassine appelle aussi à manifester demain pour le premier tour social.
/* Pour les smartphones */ @media all and (max-device-width : 480px) .article_infos_sup display : none ;
.spip_article_logo display : none ;
/* Parce que le logo réagit bizarrement (autres media queries ?) en dessous de 720px ; */ @media all and (max-width : 720px) .article_infos_sup display : none ;
.spip_article_logo display : (...)

Répression - prisons

[Fresnes-sur-Marne] Un policier hors service sort son arme lors d’une rixe mortelle sur la N3

Le week-end dernier, Le Parisien nous apprend qu’une bagarre mortelle a éclaté entre automobilistes à hauteur de Fresnes-sur-Marne sur la Route Nationale 3, en direction de Meaux.
Triste drame. Seulement voilà, l’un des protagonistes est un policier en civil (en service à Paris).
Parce qu’une voiture colle trop celle qui la devance, le policier en civil oblige le véhicule à s’arrêter sur le bas-côté de la nationale et dégaine son arme de poing ! Le Parisien émet deux hypothèses : soit il s’agit d’un (...)

Répression - prisons

Ivry, 1er avril : appel à témoin suite à la collision d’une voiture de la BAC et d’un deux roues...

Une voiture de la BAC qui allait en intervention suite à un vol présumé de velib’ a percuté un deux roues ce samedi 1er avril en fin d’après-midi à Ivry au croisement de l’avenue Pierre Semard et de la rue Victor Hugo. Bilan ? Un scoot’ out vs un pare brise fêlé : deux hommes ont été pris en charge par les pompiers et transportés conscients à l’hôpital... Ce serait deux jeunes du 20è.
L’enquête serait confiée à la Brigade de police parisienne.
Un appel à témoin a été lancé : (...)

Répression - prisons

Des interdictions de manifester le 19 mars...

Des interdictions "individuelles" de manifester le 19 mars ont été distribuées aujourd’hui. La source est fiable, il s’agit d’avocat. Sur les interdictions de manifester, on pourra se référer aux points juridiques de Defcol publié en juin 2016 : .lien_a_lire_aussi background-color : rgb(245, 245, 245) ; margin-left : 20px ; margin-top : -4px ; margin-bottom : 14px ; padding-bottom : 8px ; padding-top : 8px ; padding-left : 12px ; padding-right : 8px ; border-left : 1px solid rgba(163, 0, 6, 0.33) ; (...)

Répression - prisons

Val-de-Marne : blocus lycéens contre les violences policières et affrontements à Fresnes et à Cachan

Blocus et mobilisations dans les lycées Frédéric Mistral à Fresnes et Gustave-Eiffel et Maximilien-Sorre à Cachan se sont tenues dès l’aube. Les affrontements ont duré une partie de la journée.
L’après-midi, des manifestations ont eu lieu, 500 lycéen.es à Cachan et une centaine à Fresnes d’après le Parisien [1].
En fin d’après-midi, le bilan était de 5 interpellations à Cachan, et 3 à Fresnes. Deux blessés étaient à déplorer du côté des lycéens, tous deux après des tirs de flash-ball, aucun du côté des (...)

Répression - prisons

Lycée Bartholdi (Saint-Denis) : un flic gifle un élève le matin, 3 gardes à vue l’après midi.

Devant le lycée Bartholdi de Saint Denis ce matin, le contrôle de police continue de faire dans la violence et l’humiliation... Un élève se fait contrôler puis gifler par un flic avec son propre carnet de correspondance...
Dans l’après midi la tension monte, jet de bouteille, puis arrestations, 3 élèves du lycée sont en gardes à vue ce soir... MaJ 20h07 : Le Parisien évoque ces arrestation dans l’article « Saint-Denis : sept jeunes filles interpellées après un jet de cocktail Molotov sur un lycée », (...)

Répression - prisons

Grosse rafle de lycéen-ne-s à Saint-Denis

C’est bizarrement assez peu relayé mais suite à un gros bordel assez dur à suivre au lycée Suger à Saint-Denis, les flics ont embarqué 55 lycéen-ne-s (dont 44 mineur-e-s) et les ont mis-es en gardav !
Ça ne surprendra pas grand-monde vu le contexte de répression actuel mais une arrestation aussi massive hors manif est franchement inhabituelle. La direction n’a pas prévenu les parents, dont la plupart ne savent rien de la situation de leurs enfants s’ils n’ont pas réussi à envoyer un texto (...)

Répression - prisons

En marge d’un blocus, des lycéens en garde à vue racontent leur traitement disproportionné et humiliant

Lundi 27 février, après avoir participé au blocus de leur lycée Honoré-de-Balzac, dans le XVIIème arrondissement de Paris, Malika*, Kahina*, Coumba* et dix autres de leurs camarades sont arrêtés par la police. Motif : vol et dégradations en réunion. Des faits pour lesquels ils ont été relâchés et que tous nient catégoriquement. Les mineurs restent marqués par leur garde à vue et racontent les humiliations vécues. Reportage.

Répression - prisons

Meurtre d’Adama : nouvel acharnement judiciaire contre la famille Traoré, réunion publique pour réagir

Ce matin, Oumou, Assa et Youssouf Traoré ont été convoqués et auditionnés à la gendarmerie de Persan, la même gendarmerie où est mort Adama Traoré le 19 juillet 2016. Au même moment, Bagui Traoré, premier témoin du meurtre de son frère, a été placé en garde-à-vue.
Cette matinée illustre l’acharnement des instances judiciaires contre la famille Traoré. Notre réponse n’en sera que plus forte !
Réunion publique aujourd’hui (mardi 28 février) à 17h au CICP (21ter rue Voltaire, métro Rue des Boulets ligne 9). Le (...)

Répression - prisons

Un Chinois tabassé par la police dans un commissariat parisien

C’est une information relativement inaperçue mais qui témoigne une nouvelle fois de la violence policière.
Samedi 18 février, dans la matinée, un "ressortissant Chinois" de 42 ans traverse le 4ème arrondissement parisien avec son camion. Des policiers interpellent le conducteur pour vérifier ses papiers. Ils décident de l’emmener au poste puis de le placer en garde-à-vue !
Une privation de liberté totalement arbitraire car l’individu est en fait détenteur d’un véritable permis de conduire !
A (...)

Répression - prisons

Ouverture du procès pour un policier ayant blessé à l’œil un adolescent de Saint-Denis avec une grenade de désencerclement

Alors que le tribunal Bobigny doit rendre aujourd’hui (lundi 20 février) son jugement concernant les blessures infligées à l’anus d’Alexandre par la matraque d’un policier municipal de Drancy en 2015, un nouveau procès pour des violences policières s’ouvre ce même jour à Bobigny.
Le Point relate les faits en question.
La scène se déroule le 28 octobre 2015 dans un quartier populaire de Saint-Denis (93), à la cité des Francs-Moisins.
Des motards de la Compagnie de Sécurisation et d’Intervention (CSI) (...)

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 |

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net