Brèves

Répression - prisons

#ChasseauxDRH, la préf’ ment. Le préfet Delpuech sur les traces de Cadot

Michel Delpuech nous avait prévenu, ça allait twitter grave.
Le nouveau Préfet de Police a remplacé le regretté Michel Cadot, lui aussi twitteur fou et menteur invétéré (on se souvient des fameuses bougies de la République ou de la fillette dans une voiture soi-disant en feu sauvé par des CRS à Bobigny), victime d’une chute en vélib’.
Ça allait twitter grave, et c’est même l’une des mesures de leur nouvelle stratégie maintien de l’ordre.
Dans son communiqué, publié vers 13h sur le compte twitter de la (...)

Répression - prisons

Aulnay-sous-Bois : rassemblement pour Yacine ce samedi

Rendez-vous au 2 avenue de Savigny à Aulnay-sous-Bois samedi 30 septembre à 14h pour réclamer la vérité sur le décès de Yacine.
Le 14 septembre, Yacine a été retrouvé mort dans une cave à Aulnay-sous-Bois. Les circonstances de cette mort sont mystérieuses, pourtant l’enquête judiciaire a très rapidement conclu à une mort non violente, et a exclu la piste criminelle. La famille de Yacine demande une deuxième autopsie.
En réaction à cette mort mystérieuse et pour demander la vérité dans cette affaire, des (...)

Répression - prisons

L’Assemblée nationale vote et perpétue la pratique des "assignations à résidence"

Ça c’est passé dans la nuit du 26 au 27 septembre 2017. A main levée, les députés ont voté pour permettre le recours à l’assignation à résidence sans même avoir besoin de l’état d’urgence. Pas besoin de juge non plus. L’administration policière pourra décider seule d’assigner à résidence toute personne suspectée d’une sympathie envers une "mouvance terroriste".
L’article 3 du texte permet des « mesures individuelles de surveillance » pour des personnes soupçonnées d’une sympathie avec la mouvance terroriste, sans (...)

Répression - prisons

Vigneux-sur-Seine : l’homme blessé au visage par un tir de LBD40 a perdu l’usage de son œil

Un article évoquait hier la grave blessure d’un jeune homme par un tir de LBD40 le week-end dernier :
Comme c’était à craindre, on apprend désormais que la victime a perdu l’usage de son œil.
De l’aveu même du policier auditionné, le jeune de 26 ans était perçu uniquement comme une "menace". Il n’aurait d’ailleurs pas participé à l’échauffourée selon l’avocat de la victime.
Suite à l’éborgnement du jeune causé par le tir policier, il y aurait eu des émeutes dans le quartier de la Croix-Blanche de (...)

Répression - prisons

Vigneux-sur-Seine (91) : un jeune grièvement blessé à l’œil par un tir de LBD40

Le week-end dernier, un jeune de Vigneux-sur-Seine, en Essonne, a été gravement touché au visage par un tir de LBD40 (Lanceur de Balles de Défense) [1].
Atteint à l’œil, Le Parisien indique qu’il risque d’en perdre l’usage.
C’est l’un des agents de la Brigade Anti Criminalité du Val-de-Marne (BAC) qui aurait tiré sur le jeune homme.
Rappelons que ce "Flashball moderne" est équipé d’une visée laser...
Comme pour justifier l’utilisation du LBD40 par les forces de l’ordre, Le Parisien parle d’une (...)

Répression - prisons

Paris : le reporter indépendant Alexis Kraland encore ciblé par les flics

L’acharnement continue contre Alexis Kraland. Déjà ciblé par les flics pendant les manifestations réclamant "Justice pour Théo" à Ménilmontant ou il avait été attaqué par l’ancien chef de la BAC de Rennes. Les flics, assez finement, l’avaient traité de "Sale militant". Il avait à cette occasion-là porté plainte. Les flics avaient remis le couvert trois jours plus tard en le contrôlant de manière très virile lors d’un rassemblement à Belleville.
Et aujourd’hui, en pleine manif contre les ordonnance, (...)

Répression - prisons

Légitime défense ? Des policiers tirent plus de 15 balles sur un homme en fuite et le tuent.

Encore un mort par la police. A Châlette-sur-Loing, près de Montargis dans le Loiret, les policiers ont ouvert le feu sur le conducteur d’une voiture en fuite, le blessant mortellement. L’homme de 48 ans, originellement interpelé pour menace au couteau et selon le Parisien suivi psychatriquement pour schizophrénie, décèdera à l’hôpital. La scène a été filmée par des témoins, les vidéos montrent clairement que lorsque les policiers tirent une quinzaine de balles sur la voiture, celle-ci s’éloigne d’eux et ne (...)

Répression - prisons

À Aulnay, des baqueux se font piquer leurs machines à éborgner et électrocuter

Y’a pas que des mauvaises nouvelles dans la presse. On apprend ce samedi dans Le Parisien le récit d’une entraide à succès face au harcèlement policier à Aulnay-sous-Bois.
La patrouille de la BAC décide de contrôler le guetteur*, puis de l’interpeller puisqu’il refuse d’ouvrir sa sacoche. L’incident tourne à la bataille rangée lorsque les amis du jeune homme tentent de l’exfiltrer. (…) S’en suit une course-poursuite, un bon 200 m sur les trottoirs avec les poubelles en guise de haies. Les policiers gagnent (...)

Répression - prisons

Arpajon (91) : probable "suicidage" d’un motard dans un commissariat

Encore une mort trouble dans un commissariat à Arpajon (Essonne) cette fois. Un motard conduit au poste pour "excès de vitesse" n’en est jamais ressorti. Il se serait suicidé alors qu’il était seul dans une cellule. Problème pour les flics, ça ne colle pas selon plusieurs versions :
"Il y a de nombreuses incohérences dans ce dossier", pointe Me Tamalet, l’avocat de la famille. Le médecin du Samu a ainsi évoqué dans son rapport "un étranglement avec un lacet" et non avec des chaussettes. "Lors de la (...)

Répression - prisons

Une femme sourde et muette aurait été frappée par la police

Pas de trêve estivale de la violence dans les comicos.
Une femme de 53 ans, sourde et muette, aurait été molestée par les flics alors qu’elle allait voir son fils placé en grade à vue pour une histoire d’achat de scooter volé.
C’est sa fille qui a dénoncé les faits datant du 27 juilletdernier et qui se seraient déroulés dans 15e arrondissement de Paris.
"Les policiers ont perdu patience face à son handicap et l’ont frappée, insultée, humiliée et chassée du commissariat à coups de pied sans aucune (...)

Répression - prisons

[Personnes enfermées et leurs familles] Association LIGARYS

Ligarys a été créée le 14 juin 2014, depuis la prison de Meaux-Chauconin par Michel Serceau-Filippeddu, qui est la première personne détenue à obtenir l’autorisation préfectorale pour créer une association, en taule, pour celles et ceux qu’ils croisent dans les coursives de la Maison d’arrêt. Après avoir mené un combat contre l’Administration Pénitenciaire, Ligarys est enfin reconnue comme une association loi 1901 oeuvrant dans l’intérêt des personnes enfermées et leurs familles. Depuis 2014, de nombreuses (...)

Répression - prisons

Farid El Yamni quitte Urgence Notre Police Assassine

Nous retransmettons ici, à notre initiative, une lettre ouverte de Farid El Yamni, le frère de Wissam El Yamni, assassiné par la police le 1er janvier 2012 à Clermont Ferrand, annonçant son intention de quitter Urgence Notre Police Assassine, pointant ses modes de fonctionnement hiérarchiques et son implication dans l’Observatoire National des Violences Policières.
Bonjour à tou-te-s,
Je faisais partie à la fois du comité Vérité pour Wissam et du collectif de familles de victimes Urgence Notre Police (...)

Répression - prisons

Élancourt (78) : arrêté « par erreur », menotté et tabassé par les flics

Le 13 juin dernier Warren, lycéen, est arrêté par la BAC à Élancourt (Yvelines), menotté et tabassé à terre.
Poursuivi par une bagnole banalisée alors qu’il roulait en scooter, il a été braqué puis a reçu un coup de crosse d’un flic en civil.
Sur une vidéo diffusée par l’observatoire des violences policières et Urgence notre police assassine, on aperçoit clairement un des flics mettre des pains dans la gueule du jeune homme allongé par terre.
Dans un article de Buzzfeed, Warren racconte un peu la suite de (...)

Répression - prisons

Créteil : Les policiers qui ont percuté mortellement un homme ont-ils menti ?

Hier, Le Parisien repris dans une brève de paris-luttes nous apprenait qu’un homme circulant à Creteil en scooter avait été mortellement percuté par un véhicule banalisé de la Police. La version des fonctionnaires et du parquet de Créteil, docilement retranscrite sans émettre le moindre doute par le même journal, indiquait que le gyrophare et les sirènes étaient activées au moment du choc. Voilà que déjà cette version des faits semble craquer de toute part.
Mais au lendemain du drame, plusieurs témoignages (...)

Répression - prisons

Créteil : une voiture de police percute mortellement un homme d’une cinquantaine d’années

Le Parisien nous apprend qu’une personne cinquantenaire est morte percutée par une voiture de police à Créteil. La collision a eu lieu près de l’hôpital Henri-Mondor vers 20h ce mercredi 14 juin.
L’homme, en scooter, n’était pas poursuivi par la police. Il rentrait semble-t-il chez lui en Seine-et-Marne et n’avait donc rien à voir avec une quelconque intervention policière. Il était donc juste là au mauvaise endroit et au mauvais moment...
Les avertisseurs sonores et lumineux de la voiture étaient (...)

Répression - prisons

[Meaux] Le standard téléphonique du commissariat indisponible pour cause de solidarité

Suite à l’arrestation d’Amal Bentounsi, fondatrice et animatrice du collectif "Urgence notre police assassine", le standard du comico de Meaux a été assailli d’appels demandant la libération de notre camarade, selon Europe 1.
Une action invisible, qui a sans doute joué à libérer Amal Bentounsi plutôt que de jouer l’épreuve de force.
/*MEDIA QUERIES*/
/* Pour les smartphones */ @media all and (max-device-width : 480px) .balise_article_logo display : none ;
@media all and (max-width : 780px) (...)

Répression - prisons

Vitry : violences policières et affrontements à la suite d’une interpellation

La version policière est la suivante : vers 18h à Vitry - rue Camille Groult - les flics voulaient interpeller une personne qu’ils soupçonnaient d’avoir ouvert une bouche d’incendie. La personne s’enfuit puis est rattrapée. Les flics sont pris à partie et sont blessés. Les flics interpellent la personne qui tentait de s’enfuir, sa mère et deux autres jeunes. Un rassemblement a lieu devant le commissariat, qui ferme préventivement. Puis vers minuit des policiers sont visés par des projectiles et des tirs (...)

Répression - prisons

[Vidéo] Les Lilas : nouvelle affaire de violence policière en Seine-Saint-Denis

Encore une fois les flics se font plaisir et tabassent gratuitement un passant (noir est-ce un hasard ?). Manque de bol pour la flicaille, des témoins de l’agression filment avec leur téléphone la scène. C’est toujours un bon reflexe quand la police commence à contrôler que de sortir son smartphone pour dissuader ou enregistrer une agression policière et témoigner.
La scène se déroule dans la nuit de vendredi à samedi 27 mai dans une rue de la commune des Lilas (Seine-Saint-Denis), à l’est de Paris. (...)

Répression - prisons

Cergy Pontoise : la violence de la police est une sale habitude

Le Parisien dévoile (encore) une affaire de violence policière :
"Bouche saignante, oeil qui coule". Arrêté sur la voie publique à Cergy-Pontoise parce qu’il roulait un joint, Pierre, un étudiant vient de porter plainte à la suite d’une interpellation qu’il décrit comme extrêmement brutale.
Menaces, abus de pouvoir, violences. Bref la routine de la vie d’un comico...
Pourquoi portez-vous plainte ?
Pierre B. D’abord pour me défendre car je suis moi-même poursuivi pour rébellion et dégradation de (...)

Répression - prisons

Antony : Manifestation à la mémoire de Curtis ce dimanche

Curtis, un jeune homme de Massy est mort lors d’une course poursuite avec la police. Plusieurs rassemblements et des nuits d’affrontements ont déjà eu lieu. La famille de Curtis appel à un nouveau rassemblement le dimanche 14 mai. Voici l’appel qui tourne sur les réseaux sociaux.
Bonjour à tous,
Nous vous donnons Rdv le :
DIMANCHE 14 MAI 2017 à 13heures ,
rue Chemin Potier à Antony (92160).
De là, débutera la MARCHE EN L’HONNEUR DE CURTIS
Nous tenons à vous rappeler que Cette marche est une (...)

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 11 |

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net