INFOS LOCALES

Infos locales > Migrations - sans-papiers

Extension du domaine de la rafle

Pour avoir osé parler aux migrants, Houssam El Assimi a été pris pour cible par la police, a subi un placage, un bras tordu, un étranglement par deux policiers, 27 h de garde à vue, le tout ayant entrainé 3 jours d’ITT, mais comme chaque fois que la police se rend coupable de violences c’est elle qui porte plainte contre la personne qu’elle a agressé, pour « violence contre personne dépositaire de l’ordre public et rébellion ».

Infos locales > Migrations - sans-papiers

Destruction d’un campement de migrants à Paris, rue Pajol le 9 janvier

Hier soir les CRS, secondés par des équipes municipales, ont utilisé la violence pour détruire la trentaine de tentes des migrants refoulés par le centre humanitaire de la porte de la Chapelle. Leurs affaires ont fini dans les bennes de la Propreté de Paris. Appel à la population pour que cela cesse !

Infos locales > Répression - prisons

Un compagnon en détention préventive

Information reprise du site Nantes Indymedia. Suite à la "manifestation sauvage" de la soirée du 14 avril dans l’est parisien, un individu a été interpellé en Bretagne il y a quelques jours. Depuis, il est passé en comparution immédiation au Palais de Justice de Paris et a été placé en détention provisoire à Fleury-Mérogis en attendant son procès en janvier 2017.

Infos locales > Répression - prisons

5ème jour du procès de 3 flics qui tirent dans le tas : rendu le 16 décembre

Le 8 juillet 2009, le squat La Clinique est expulsé à Montreuil. Lors d’un rassemblement suivant cette expulsion, les flics tirent au flash ball au niveau du visage et éborgnent une personne présente. A partir du lundi 21 novembre va avoir lieu le procès de 3 policiers accusés de violences dans ce cadre... Après de multiples renvois les flics se retrouvent finalement devant un tribunal. Parallèlement à ce procès, une mobilisation est prévue pour mettre en évidence la culpabilité des flics. Un rassemblement de 250 personnes a notamment eu lieu à Montreuil le 23 novembre.

Infos locales > Répression - prisons

Conseil municipal annulé, membre de la famille Traoré arrêté : à Beaumont, les pressions politiques s’accentuent

Alors que la famille d’Adama s’est vu interdire le dernier conseil municipal, et que les flics en avaient profité pour faire une expédition punitive le soir même dans le quartier Boyenval, alors qu’ils appelaient à une conférence de presse ce soir devant la mairie, on apprend que le conseil municipal est annulé "au motif que les « conditions de sécurité » ne seraient pas réunies." De plus ce matin un des frères d’Adama était interpellé sans qu’on sache pourquoi. Voici le communiqué de presse de la famille Traorê qui maintient l’appel aux soutiens à se rassembler ce mardi soir à 20h devant la mairie de Beaumont.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 26 |

ANALYSES ET RÉFLEXIONS SUR "répression"

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 |

MéMOIRES SUR "répression"

| 1 | 2 | 3 |

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net