INFOS LOCALES

Infos locales > Répression - prisons

Appel à soutien pour le procès en appel du policier qui a blessé Geoffrey au LBD40mm

En 2010, lors d’un blocus lycéen pendant le mouvement des retraites, Geoffrey se fait mutiler au visage par un tir de LBD. L’année dernière, fait très rare, le policier tireur est jugé et condamné à 1an de prison avec sursis. Les 9, 10 et 11 janvier, c’est l’appel de son procès, alors venez soutenir Geoffrey et ses proches !

Infos locales > Répression - prisons

Retour sur le 1er jour du procès des flics dégommeurs de Montreuil

Lundi, 1er jour au tribunal. Nous commençons par une prise de parole avec les personnes présentes en soutien, et le grand nombre de journalistes déjà là devant le TGI de Bobigny. Entre 2009 et aujourd’hui, le nombre de personnes blessées ou mutilées par des tirs de flashball et surtout de LBD40 a triplé, on recense au moins 41 personnes mais seulement 3 ou 4 affaires ont été autre chose que des non-lieu, et sur les 3 ou 4 condamnations les policiers ont eu du sursis tout au plus.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 |

ANALYSES ET RÉFLEXIONS SUR "armes de la police"

Blesser et mutiler : une stratégie de la peur

Du 21 au 25 novembre, trois policiers comparaissaient devant le tribunal correctionnel de Bobigny pour une série de violences commises contre des manifestants à Montreuil. A cette occasion, portons quelques réflexions sur l’enjeu du maintien de l’ordre.

Répression - prisons

Adresse aux flics

Pour ne plus voir un seul copain ni une seule copine rentrer avec des hématomes ou des fractures après une garde-à-vue, Pour ne plus voir personne se faire molester, se faire enfoncer le crâne par...

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 |

MéMOIRES SUR "armes de la police"

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net